Carnet de voyage : les bambins en Corse – jour 3- Quand le temps s’arrête.

Pocket

Nous repartons de notre chalet de Porto vecchio dans lequel nous avons passé deux nuits .
C’est d’ailleurs le seul endroit où nous allons rester aussi longtemps .

L’accueil que Stéphanie et son mari nous ont réservé était parfait .
Si vous passez par là, je vous conseille d’y séjourner :
Chalet les jardins du golfe Porto Vecchio sur AirBnB.

C’est parti pour 1h20 de route .
Mais quelle route!
Nous avons parcouru des paysages absolument magnifiques.
Entre mer et montagnes.
Falaises et rochers .
L’ensemble de la route dans sa continuité était merveilleuse .
D’une beauté insoupçonnable .

Les Bambins étaient un peu agité mais n’ont pas été malade sur les routes très escarpées .
Nous avons traversé beaucoup de petits villages bien charmants .

La région de Sartene nous a éblouie par Sa beauté.
En chemin nous avons aperçu une distillerie d’huiles essentielles .
Nous nous y sommes arrêtés par curiosité.
Quand nous avons découvert le lieu, il y avait déjà quelques visiteurs .
Le propriétaire nous a inviter a visiter les lieux .
C’était très intéressant de découvrir la fabrication des huiles essentielles .
La méthode ancestrale .

En repartant, nous avons eu le chance de croiser des cochons sauvages .

Par contre , nous n’avons pas fait les malins quand nous nous sommes embourbés avec la voiture.
On a eu très peur de ne pas pouvoir repartir sur ce petit chemin de terre .
Mais oufff, avec de la patience et de la persévérance nous nous sommes sortis de cette galère Lol .

Encore quelques minutes de voiture et nous avons fini notre route à Propriano dans un charmant petit village .
Toute la petite famille a pris le temps de déjeuner au port .

 Ensuite, direction Les bains de Baracci :

Les bains de Baracci sont des sources thermales sulfureuses connue depuis la période romaine .

C’était un moment très agréable à faire en famille .
Nous avions un temps à respecter pour les bambins.
Mais l’apaisement générale était appréciable .

Notre fin de journée à été moins agitée.
Nous nous sommes offert le plaisir d’une petite glace au port et avons pris l’apéro et dîné au restaurant de l’hôtel.

Demain l’aventure se poursuit … direction Grosseto prugna .
La ville que les corses d’ici appellent « la ville fantôme « 

A très vite !