Carnet de voyage : les bambins en Corse -jour 5- Le Caselle di legno –

Pocket

Notre aventure dans une cabane perchée Au cœur du maquis .

S’il est des endroits magiques, le Caselle di Legno en est un , et ce bien avant d’y arriver.

Pour y parvenir il faut d’abord parcourir les quelques kilomètres de virages .
Quand je parle de virages, je parle de virages corses !!! Ceux qui vous retourne l’estomac .:-)

Il faut ensuite empreinter un petit chemin en plein maquis .
Une piste de 2kilometres .
Une piste pleine de mystères .
À la végétation verdoyante .
Aux odeurs de la forêt .
Aux couleurs des fleurs, immortels, lavandes corse, eucalyptus… .
Le chemin et caillouteux, pleins de trous , nous le parcourons à faible allure .
Et sommes curieux de découvrir ce qu’il nous cache .
Tel un secret …

C’est au bout de 8 minutes que la piste nous révèle enfin son secret .

Nous y sommes !
Chez Barbara et sa famille .
Ce havre de paix .
Nous sommes accueillis par une horde de petits chiens tout mignons .

Tout est calme ici .

C’est Charlyne et Charles qui nous accueillent tout sourire .
(Se sont la belle sœur et le frère de Barbara)
Barbara m’avait prévenu qu’elle serait pour une fois en vacances !
Et je peux vous dire que se sont des vacances bien méritées.

La découverte des lieux .

Mes mots ne seront pas assez forts pour décrire ce lieu enchanteur .
A vrai dire je souhaite garder cela un peu secret .

Pour commencer , C et C nous ont fait le tour de la propriété.
Ils nous ont d’ailleurs mit très à l’aise rapidement ! (Encore des personnes très très accueillantes et sympathiques) Nous avons découvert notre cabane, rencontrés les chevaux…
On respire un bon coup , on admire la vue !

Il y a 3 cabanes ici .
Elles ont été entièrement fabriquées par le mari de Barbara.
On sent que tout cela a été construit avec amour et passion.

Des amoureux de la nature et de la protection de la nature !

Tout est pensé pour préserver l’environnement . Des lumières solaires au toilettes sèches …

C’est un petit cocon . Un petit nid d’amour !
Nous en avons profité , simplement, avec les bambins .
Et je dois absolument vous laisser imaginer le périple du pipi, dans les toilettes sèches, à l’ extérieur, en pleine nuit … lol

Mon seul regret est de ne pas avoir pu rencontrer Barbara, son mari et ses enfants car je pense que se sont des personnes exceptionnelles !

Un grand grand merci à Charles et Charlynes qui ont été à la hauteur de nos espérances .

Ce n’est qu’un passage ici le Caselle di legno, pas un adieu !!